9 novembre 2016 messe en hommage de la disparition du général de Gaulle

Allocution du 9 novembre 2016 à l’Eglise du Voeux

En ces minutes de recueillement à la mémoire de celui qui fut le Chef de la France Libre le général de Gaulle, nous nous devons d’orienter nos pensées vers ceux de ses compagnons qui nous ont quittés cette année.

Monsieur Roger LUDEAU, du Bataillon du Pacifique, héros de Bir Hakeim.

Monsieur Ovide BON, des Forces Navales Françaises Libres.

Nous aurons aussi une pensée pour ceux que l’âge et la maladie maintiennent à leurs domiciles et dont certains, la mort dans l’âme, m’ont téléphoné pour nous demander d’excuser leur absence.

Je veux citer : M. Maurice MEUNIER, M. Victor NEUGY, M. Guy GOUJON, M. Jacques LUCIEN. Ce sont là les derniers combattants de la France Libre, connus, de notre Territoire.

Ils furent de ceux qui répondirent à l’appel de la France en péril de mort et qui rallièrent les Force Françaises Libres. Ils furent de l’équipe volontaire des bons compagnons qui ont maintenu leur pays dans la guerre et dans l’honneur et ils furent de ceux qui, au premier rang, lui ont permis de remporter la victoire. Ne les oublions pas…

Nous aurons également une pensée pour notre regretté José CASAROLI et pour notre porte drapeau Marius GRESSIER.

Il y a quarante-six ans ce soir le Général de Gaulle nous quittait pour rejoindre sa fille Anne, ses compagnons morts au champ d’honneur en emportant avec lui sa solitude, ses doutes, ses secrets, ses exigences. Souvenons-nous de cet homme au caractère austère, intransigeant, orgueilleux de la France et de son rayonnement dans le monde, souvenons-nous de cet homme et de son humanisme nationaliste qui écrivit un jour et que nous avons pour devoir, sans être trop crédule, d’y souscrire :

«En notre temps, la seule querelle qui vaille est celle de l’homme. C’est l’homme qu’il s’agit de sauver, de faire vivre et de développer.»

messe-degaulleHotel de l’Eglise du voeux à Nouméa 3-messe-degaulle
la présence des associations à la messe2-messe-degaulle
  • Le Délégué Michel Mourguet, avec les autorités civiles, religieuses et militaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *